Si vous débutez en photographie argentique, ou même si vous êtes un amateur de longue date, vous pouvez vous perdre un petit peu dans le choix de pellicule noir et blanc qui existe sur le marché. Certes, l’offre s’est réduite au cours de la dernière décennie, mais on trouve encore de nombreuses pellicules différentes! Je ne ferai pas une liste exhaustive de toutes les pellicules noir et blanc que vous pouvez trouver sur le marché, il y en aurait trop à énumérer.

Avant toute chose, il faut choisir la sensibilité de sa pellicule.

En numérique, c’est simple : vous tournez une molette pour changer l’ISO au besoin, et vous ne vous posez pas plus de questions.

Par contre, en argentique, une fois que vous avez choisi une pellicule, vous êtes bloqué avec votre choix pour au moins 24 ou 36 poses (en 35mm bien évidemment! Pour le film 120, vous aurez un peu moins de photos sur une pellicule).

Plus la sensibilité est faible et plus le grain du film sera fin. En d’autres termes, plus on voudra une image détaillée, avec un grain peu visible, plus on prendra un film ayant une sensibilité petite (par exemple 25 ou 50 ISO). Il existe certains films reconnus pour avoir un beau « grain », ou un grain marqué, que certains cherchent même à accentuer!

Essayez plusieurs films pour voir lesquels vous conviennent le mieux.

Bien entendu vous pouvez prendre des images avec des films différents à chaque fois. Par contre, si vous développez vous même vos films, je vous conseille d’utiliser toujours les mêmes 2 ou 3 films, afin de pouvoir en développer plusieurs en même temps! Vous gagnerez du temps et vous serez plus confiant sur la procédure, car vous connaîtrez bien le matériel utilisé.

À savoir, il existe deux types de pellicule noir et blanc:

  1. Le premier, le noir et blanc « classique« , se révèle dans de la chimie pour pellicule noir et blanc (par exemple un révélateur Ilford DDX, ou du Rodinal)
  2. Le second, appelé film chromogénique, utilise le procédé de développement C41 comme les films négatifs couleurs. L’avantage c’est que n’importe quel laboratoire de développement pourra développer votre pellicule.

Si vous commencez la photo argentique, je vous conseille de choisir des films Kodak, Fujifilm ou Ilford, qui possèdent des tables pour le développement facile à trouver sur les sites des fabricants. Mais rien ne vous empêche d’être aventurier et de tester un de ces films ukrainien ou chinois!

Sans plus attendre, voici pour chaque sensibilité, plusieurs choix de pellicules qui devraient vous permettre de couvrir toutes sortes de situations.

ISO 50 et moins

Il n’existe pas beaucoup de choix sur le marché. Le plus intéressant à mon avis au niveau qualité/prix est le Ilford PanF 50

  • Ilford Pan F plus (grain très fin, superbe pour du portrait)
  • Rollei/Agfa Iso 25

pellicule noir et blanc rollei rpx 25

ISO 100

Le choix de base pour tous ce qui est portrait, photo en extérieur… A cette sensibilité vous aurez besoin d’une bonne quantité de lumière. La pellicule noir et blanc de 100 ISO a généralement un grain fin, avec une bonne acutance.

  • Kodak Tmax 100
  • Ilford Delta-100 (grain très fin, beau rendu)
  • Fujifilm Neopan Acros-100
  • Kentmere ISO100
  • Svema Photo 100 (film rare, fabriqué en Ukraine)

pellicule noir et blanc Neopan 100

ISO 125

Seul Ilford produit encore une pellicule argentique noir et blanc de cette sensibilité. Le FP4, qui a un grain très fin, et un superbe rendu.

  •  Ilford FP4 (un de mes films préféré!)

pellicule noir et blanc ilford fp4

ISO 200

Je n’ai aucun film récent en tête qui soit digne de mention à cette sensibilité.

ISO 400

La sensibilité avec le plus de choix sur le marché (en 2014). Permet de faire face à un grand nombre de situation d’éclairage et conserve un grain modéré. Certains films ont un grain plus prononcé que d’autres, à vous d’essayer selon vos sujets et vos goûts personnels.

  • Kodak Tri-X (un classique, grain marqué surtout lorsque développé dans du Rodinal)
  • Kodak Tmax 400
  • Ilford HP5 (un des films que j’aime le moins, pour son grain)
  • Ilford Delta 400 (un grain fin, beau rendu)
  • Foma Holga 135 (une pellicule noir et blanc pas cher!)

pellicule noir et blanc kodak tri x 400

ISO 3200

Seul Ilford développe encore une pellicule noir et blanc avec une aussi grande sensibilité! Si vous venez directement du monde numérique, peut être que vous allez me dire: « Mais 3200, ce n’est pas très élevé si on compare aux capacités des derniers boitiers comme la Nikon D4! » Oui c’est sur, mais pourtant pendant longtemps ce fut le top du top pour les photos prisent avec peu de lumière. En plus vous pouvez « pousser » le film jusqu’à 6400 ISO.

  • Ilford Delta 3200 (36 poses – environ 11$)

pellicule argentique ilford delta 3200

Films chromogéniques

Ces films se développent dans de la chimie couleur. N’importe quel laboratoire classique pourra vous le développer! Le négatif à une légère teinte orangé par rapport à un film noir et blanc classique. Ce ne sont pas mes films préférés, je trouve leur rendu moins bon que d’autres films de 400 ISO normaux.

  • Ilford XP-2 Super (36 poses – 6.5$)
  • Kodak BW400CN (36 poses – 9$)

film noir et blanc kodak bw400cn

Films Infrarouge

Catégorie de film un peu à part, les films infrarouge vous permettront d’obtenir un effet que très peu de boitier numérique sont capables d’offrir! Les pellicules noir et blanc infrarouge possèdent une sensibilité plus élevé dans les longueurs d’ondes correspondant à 700-800nm. Je vous conseille d’utiliser un filtre rouge ou orange-rouge pour obtenir des effets vraiment dramatiques!

  • Ilford SFX200 BW
  • Efke IR 820
  • Rollei/Agfa Infrared

pellicule argentique ilford sfx 200

Pour faire vos achats:

Si vous êtes aux États-Unis/Canada, quelques bonnes adresses, avec un large choix et des prix intéressants:

  1. B&H photo video, les plus gros magasin photo de l’état de New York
  2. Film Photography Project, large gamme et films rares
  3. Freestyle , un grand choix de films et papiers

 Pour aller plus loin: