Stabat Mater – Grands Ballets Canadiens

/, Danse/Stabat Mater – Grands Ballets Canadiens

Stabat Mater – Grands Ballets Canadiens

En 2017, Stabat Mater signe le début de la nouvelle saison de spectacles des Grands Ballets Canadiens! En plus d’être le premier show de l’année, Stabat Mater est également la première présentation sous la direction du nouveau directeur artistique Ivan Cavallari. Beaucoup d’attentes et de surprises pour la troupe de danseurs mais surtout pour les spectateurs!

Stabat Mater – premier spectacle au commande d’Ivan Cavallari

Stabat Mater, qui en latin signifie « La mère se tenait debout », a toute une historique religieuse. Je ne m’embarquerai pas dans une explication théologique détaillée, pour ce faire, Wikipédia est bien plus exhaustif. Mais, au moins vous comprendrez mieux pourquoi une partie des images a une connotation religieuse.

Le spectacle est constitué de deux parties bien distinctes. Tout commence avec une scène assez sombre (c’est mon côté photographe qui ressort, et qui se demande toujours pourquoi on n’éclaire pas plus les artistes… ), où les danseurs évoluent sur un fond complètement noir et enchaînent une chorégraphie poétique. Bien que très beau visuellement avec une grande justesse dans l’utilisation de l’espace sur scène, je reste un peu sur ma faim lorsque l’entracte arrive.

Peut être est-ce du à ma concentration à prendre des photos plutôt que d’apprécier le spectacle en tant que tel.

stabat mater montréal

Lorsque le rideau s’ouvre pour la deuxième partie, c’est un tout autre spectacle bien plus enjoué et dynamique, où la puissance des danseurs explose. Les grands jetés s’enchaînent et l’action en continue en donnerait presque le tournis!

Quelle force!

En plus, l’éclairage est aussi plus intéressant, offrant de belles occasions photos. Cette seconde partie était magnifique, avec beaucoup de techniques et de puissances de la part des artistes.

A la fin, Ivan Cavalleri est venu remercier son orchestre et sa troupe, et leur prodiguer quelques conseils avant le début des représentations au public le lendemain. On a déjà hâte au prochain spectacle!

[justified_image_grid ng_gallery=57]

Petite anecdote sur l’affiche du show

Quelques jours avant la première représentation, il y a eu tout un scandale sur l’affiche servant à la publicité. La Société de Transport de Montréal a refusé de placarder celle-ci en expliquant que cette image pouvait inciter à la violence. Ce jugement laisse penseur, lorsque l’on voit la quantité d’images agressives auxquelles on peut être exposé sur internet ou dans les médias traditionnels.

Crédit photo: Sasha Onyshchenko

Néanmoins, je pense que ce petit coup d’éclat a pu donner une certaine publicité aux Grands Ballets et, je l’espère, amener d’avantages de curieux à aller voir le show! Au passage, l’image a été réalisée par Sasha Onyshchenko, le photographe officiel des grands ballets (son site web) et met en scène Vanesa Garcia, la première soliste de la compagnie, avec qui j’ai fais mon tout premier photoshoot de danse!

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas regarder les images de Minus One ou du ballet les 4 Saisons? Vous pouvez voir également d’autres photos dans la galerie Danse.


Pour aller plus loin:

Matériel utilisé:

  • Nikon D800
  • Nikon 70-200mm F/2.8 VRII
By | 2018-07-05T13:26:08+00:00 octobre 27th, 2017|Art, Danse|0 Comments

Leave A Comment