Studio avec Amelia

/, Studio/Studio avec Amelia

Studio avec Amelia

On continue la série de photos de danses, que j’ai commencé en 2013 et qui me tient particulièrement à coeur.
Toujours dans la lignée de mes autres images sur le sujet, un fond uni pour se concentrer sur les mouvements et l’élégance de la danseuse. J’aime travailler avec des danseuses car elles ont une aisance toute particulière à se déplacer face à la caméra. Ma modèle du jour, Amelia, est une jeune danseuse pleine de talent qui a déjà participé plusieurs fois au ballet Casses Noisettes des Grands Ballets canadiens de Montréal. Travailler avec elle était très plaisant, grâce à son dynamisme et sa créativité. C’est exactement le genre d’ambiance qui motive pour tout donner lors d’un photoshoot!

Diagramme d’éclairage

Pour celles et ceux qui aimeraient reproduire le même type de photos, vous pouvez vous inspirer de ce diagramme d’éclairage. Sachez que ce type d’éclairage fonctionne particulièrement bien pour toutes les photos de sportifs en général. La lumière provenant des deux softbox à l’arrière découpe la silouhette du modèle et produisent un léger halo mettant en valeur votre sujet.
lighting-diagram-1427671841
 
Les 3 flashs utilisés sont de marques Bowens, et déclenchés grâce à un transmetteur sans-fil Pocket Wizard plusX.
Les deux flashs en arrière de la modèle sont réglés à 1 stop de lumière supplémentaire par rapport au flash éclairant frontalement.

Un peu de technique

Un des défis avec la photo de danse en studio, et plus généralement de personnes en mouvement, est de s’assurer que les flashs ont eu le temps de se recharger entre chaque prise et que la vitesse de synchronisation avec le boitier est assez élevée. Pour le premier point, si vous utilisez des flashs de studio, vous n’aurez pas trop de soucis (contrairement à des flashs cobra de type SB800-SB900). Pour le deuxième point, malheureusement, sur la majorité des reflex actuels, on se retrouve souvent limité à une vitesse synchro flash de 1/250s, voire moins selon les modèles d’appareils (souvent 1/200s sur les modèles entrée de gamme).
Mais qu’est-ce que cette fameuse vitesse de synchro flash? Et pourquoi devrais-je m’en préocuper?
Pour faire court, la vitesse de synchro flash de votre boitier correspond à la vitesse maximale à laquelle l’obturateur de l’appareil photo est capable d’opérer lorsque l’on utilise un flash. Si on veut augmenter la vitesse d’obturation, ce qui serait logique pour figer un mouvement, on se retrouve avec une partie noire sur l’image finale. Cette ombre provient du rideau de l’obturateur qui est remonté trop tôt! En plus, selon les flashs utilisés, on ne peut pas vraiment se servir de cette vitesse maximale… Tout un dilemme lorsque l’on veut figer notre danseuse en pleine action!
Pour en savoir plus sur le sujet, je vous propose de lire cet article dédié sur la vitesse de synchronisation.
 

Photoshoot!

Nous avons découpé la séance en plusieurs étapes, afin de varier les styles d’images. Le plus dur reste les photos en mouvement, qui demandent un cadrage précis et un bon timing avec la modèle!
[1]
20141130StudioAmelia-49-Modifier
[2]
20141130StudioAmelia-18-Modifier
[3]
20141130StudioAmelia-25-Modifier
[4]
20141130StudioAmelia-15-Modifier
[5]
20141130StudioAmelia-213-Modifier
[6]
20141130StudioAmelia-188-Modifier
[7]
20141130StudioAmelia-90-Modifier
[8]
20141130StudioAmelia-80-Modifier
[9]
20141130StudioAmelia-134-Modifier
[10]
20141130StudioAmelia-123-Modifier
[11]
20141130StudioAmelia-344-Modifier
[12]
20141130StudioAmelia-333-Modifier
 
Encore merci à toi Amélia pour ce photoshoot si dynamique! Nous collaborerons de nouveau ensemble j’en suis certain!

Matériel utilisé

 

By | 2018-07-23T15:57:57+00:00 mars 29th, 2015|Danse, Studio|0 Comments

Leave A Comment