Le 105mm f/2.8 VR est un objectif incroyablement bien construit et offre un excellent ratio qualité/prix. Il a été introduit sur le marché en 2007 et reste jusqu’à ce jour le meilleur choix pour la macrophotographie pour les montures Nikon.

Photographier les choses de très près est un univers complètement différent et offre des possibilités créatives infinies. Que ce soit pour prendre des images d’insectes, des fleurs ou même des petits objets, cet objectif est ce qu’il vous faut!

Retrouvez plus de tests d’objectifs ici:

Tests de matériel

Introduction

Lorsque j’ai commencé à faire de la photo plus sérieusement en 2006, Nikon venait de sortir cet objectif aux caractéristiques assez impressionnantes. Tous les tests que l’on pouvait lire sur le Nikon 105mm f/2.8 VR étaient élogieux et l’ajout de la stabilisation dans un tel objectif le rendait encore plus attirant.

Pour tous les amateurs de macrophotographie, ou comme dans mon cas, pour les personnes désirant se lancer dans ce type d’images offrant un terrain de jeux complètement différent, cet objectif semblait incroyable!

La construction de l’objectif est très bonne et son prix se justifie amplement.

Compatibilité

Cet objectif peut se monter sur tous les boîtiers Nikon numérique, aussi bien DX (crop sensor) et FX (full frame). Je m’en suis servi sur des appareils Nikon D200, D7000, D800 et D850 sans aucun problème.

Il fonctionne aussi très bien sur des boîtiers argentique récents dont le Nikon F80 et Nikon F100.

Sur d’autres boîtiers plus anciens, ou plus entrée de gamme, il existe certaines incompatibilités, mais je ne pense pas que beaucoup d’utilisateurs seront concernés.

Spécifications

La désignation officielle de Nikon est AF-S VR Micro-NIKKOR 105mm f/2.8G IF-ED Nano-Crystal Coat. Un nom un peu long, que je vais expliquer en détail.

  • AF-S et SWM: Auto-focus et Silent Wave (focus) Motor.
  • VR: Stabilisation de l’objectif
  • Micro-NIKKOR: objectif Nikon macro.
  • G: sans bague de contrôle d’ouverture
  • IF: Mise au point interne (aucun élément ne sort de l’objectif lors de la mise au point).
  • ED: verre à dispersion ultra faible (un traitement sur l’objectif)
  • Nano Crystal Coat: traitement optique anti-reflet

Pour la description complète des acronymes Nikon, je vous recommande de jeter un coup d’œil sur le site du fabricant.

nikon 105mm vr avec paresoleil

La distance de mise au point minimum est de 34cm, ce qui permet de faire des photos de vraiment près.  Il n’y a pas de bague d’ouverture, il faut la contrôler directement depuis le boitier, ce qui est le cas sur tous les objectifs modernes de Nikon.

L’autofocus est très rapide et fiable à des distances de mise au point normales, mais un peu hésitant à des distances macro. Je ne vois pas cela comme un problème mais parfois on a l’impression que le moteur interne peine à faire la mise au point.

À des distances macro, vous devriez faire la mise au point manuellement et avoir l’appareil photo sur un trépied si vous voulez une mise au point précise. L’objectif est utilisable en autofocus à 1:1, mais ce sera plus précis et rapide de faire vous même la mise au point.

Il vaut mieux ne pas avoir de sujet en mouvement ni de vent dans la scène, et la caméra elle-même a intérêt à être sur un système de support qui ne bouge tout simplement pas lorsque vous travaillez sur des petits objets (insectes, fleurs…).

Je n’ai pas remarqué de vignettage ou de distorsion lors de mes prises de vue.

Avec un poids de presque 800g, c’est un objectif relativement lourd.

Il est livré avec une pochette de protection et un pare-soleil.

nikon 105mm vr boite acessoires

Inconvénients

  • La stabilisation se dégrade avec la distance de mise au point. Si vous vous attendiez à ce que le VR tienne la route à 1:1, vous serez déçu.
  • Option de distance de mise au point limitée. Vous pouvez empêcher l’objectif d’effectuer la mise au point rapprochée, mais vous ne pouvez pas l’empêcher de rechercher des distances de mise au point longues.

Avantages

  • Belle performance dans l’ensemble. Personnellement, je trouve l’objectif vraiment bon. La petite douceur dans les coins disparaît rapidement quand on diminue l’ouverture. Mais aucune distorsion réelle, aucune aberration chromatique ou aucun vignettage ne vient compenser le peu de défauts qu’il présente.
  • Réponse de l’autofocus assez rapide.
  • Construction solide. Grand et excellent pare-soleil.
  • Bague de mise au point efficace.

Performance sur le terrain

Comment se comporte ce Nikon 105mm f/2.8 VR dans la vraie vie? Parce que c’est superbe sur le papier, mais est-ce qu’à l’utilisation il est vraiment performant?

J’ai toujours obtenu de bons résultats, surtout lorsque l’on arrive à des ouvertures de f/4 ou plus petites. La netteté des images obtenues, même avec un Nikon D850 est surprenante.

L’objectif est plus gros et donc plus lourd que les anciennes versions non stabilisées, mais les performances sont au rendez-vous.

Voici quelques images prises au cours des dernières années avec la Nikon 105mm f/2.8 VR

A noter que je m’en sers aussi pour du travail non macro, par exemple en studio pour prendre des portraits ou des photos de danse. L’objectif est plus léger qu’un long zoom comme la Nikon 70-200mm f/2.8 VR.

Recommandations

Cet objectif est un des meilleurs choix dans sa catégorie. Il pourra vous servir aussi bien pour des photos de portraits que pour la macrophotographie.

La stabilisation est intéressante, surtout pour prendre des portraits. En usage macro, je m’en suis plus servi sur trépied et donc je désactive le VR dans ces conditions. Même si l’objectif commence à dater un peu, il n’en reste pas moins le meilleur sur le marché.

Je recommande vivement le Nikon 105mm f/2.8 VR pour toutes les personnes désireuses de faire de la macrophotographie.

Il existe d’autres alternatives que vous pourrez retrouver dans mon article pour commencer en macrophotographie.